14 Août 2017 Pas de commentaires Aventure, Life-style, Vacances

Après avoir considéré le temps qu’il nous restait sur nos visas et les pays déjà visités, nous avons choisi de nous rendre en Malaisie après notre dernière étape au Laos, Luang Prabang. Nous arrivons à Kuala Lumpur, capitale du pays où nous ne comptons pas mettre les pieds, et prenons un bus direct pour Malacca. Nous découvrons une ville bondée et parsemée de grands buildings. L’angoisse! Nous préférons vraiment les petites villes, les villages, les campagnes. On avait pourtant vu des photos de Malacca et ce n’était pas ça du tout ! Ah oui, en fait, le petit centre historique est mignon mais partout autour c’est la villasse. On réussit à se trouver une petite guesthouse tranquille, près du centre historique. Cette fin juin note la fin du Ramadan et du coup il y a beaucoup de touristes, des feux d’artifice, des bouchons…

Heureusement, nous arrivons à nous détacher un peu de toute cette effervescence pour nous promener tranquillement, profiter de la bonne gastronomie malaisienne… Mais on regrette un peu le choix d’être venus si tôt… Bon comme d’habitude au début, il faut s’acclimater. Le besoin de revoir les proches se fait sentir pour Cécile et c’est un moment du voyage un peu difficile à passer. Quelques jours ici suffisent et on se dit qu’on a bien besoin de repos…

Direction la plage ! On choisit de se rendre sur l’île de Tioman pour profiter d’un voyage en mode vacances.. détente, cocotiers, plongée, couchers de soleil… ça fait du bien. On se dit qu’on restera au moins une semaine. On prend nos petites habitudes, on trouve nos bouis-bouis préférés, Seb un club de plongée pour passer son 2ème niveau PADI, Cécile la sérénité pour se poser… bref c’est le bon moment pour profiter de la mer, prendre du temps pour nous, lire, se détendre… Au final nous sommes restés 3 semaines ! Et peut être que ça aurait pu être plus longtemps encore si nous n’étions pas tombés malades. Angine et infections à cause de piqûres de mouches des sables nous ont fait quitter notre île pour consulter un médecin.

Notre route doit donc continuer ailleurs. Revenir sur l’île n’est pas possible tant que ces plaies ne sont pas guéries et on ne sait pas trop combien de temps ça va prendre. On décide alors de poursuivre notre chemin vers le « jungle train » et on passe une nuit à Kluang pour y prendre le train le lendemain matin. Hélas le train pour rejoindre la jungle ne part que la nuit et c’est tout un mic-mac pour arriver à rejoindre la partie qui nous intéresse en journée. On abandonne l’idée après quelques pérégrinations. Et notre route se poursuit, on se perd un peu, et on atterrit à Rawang d’où on pensait pouvoir rejoindre Kuala Selangor, une petite bourgade de la côte ouest. Que nenni, aucun bus ne part d’ici ! Mais on veut pas rester là nous! Après encore quelques trajets de travers, nous arrivons là-bas.

Kuala Selangor nous offre bien plus de tranquillité que les villes précédentes, nous nous installons tout près de la vieille ville, dans le parc naturel qui propose quelques chalets en bois. Ah ça fait du bien d’être dans la nature, de respirer un bon air, de voir du vert ! Dans le parc, nous parcourrons le sentier aménagé à la rencontre de singes langur, de mudskippers et de jolis oiseaux. C’est mieux d’être réveillés par les animaux que par les bruits de la ville! Nous faisons la rencontre d’Iric, un local très sympa qui nous invitera à visiter son petit circuit de courses moto pour les jeunes. Nous faisons aussi une petite excursion de nuit pour voir des lucioles au bord de la rivière, des milliers et des milliers de lucioles qui clignotent en même temps et donnent aux arbres l’impression d’être des sapins de noël !

Nous rejoignons ensuite l’île de Pangkor et nous installons dans le village de pêcheurs Sungai Pinang Kecil. Cela n’a rien à voir avec Tioman, pas de belle eau turquoise, pas de plongée, mais une ambiance calme et authentique. C’est parfait pour continuer à prendre du temps pour nous et préparer le retour qui approche… Nous passerons 2 semaines paisibles dans ce petit village.

Il nous reste enfin une étape à Penang, capitale de la gastronomie de l’Asie du Sud-Est, pour nous régaler les papilles avant de les ramener à la cuisine française qui nous manque !! Georgetown nous offre de bons petits plats et un joli quartier historique regorgeant de street-art… Nous y recroisons aussi des voyageurs rencontrés quelques mois plus tôt, c’est l’occasion de partager nos expériences et quelques repas sympas

La Malaisie nous laisse un avis mitigé, entre grosses villes et plages magnifiques, modernité et petits centres historiques… nous avons eu un peu de mal à nous y faire mais avons réussi à trouver tranquillité et authenticité hors des sentiers battus. Nous en avons juste exploré une partie donc à vous de vous faire votre propre expérience si vous voyagez ici !

Voir la galerie de photos Voir les conseils & adresses pour la Malaisie
Partagez cet article

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *