#cavecriminals – ou comment on a faillit se retrouver au poste!

12 Mar 2017 2 Commentaires Aventure, Expériences & Découvertes

Ce matin, nous partons découvrir les alentours de notre nouveau point de chute, Khao Sok. Nous décidons d’aller visiter une grotte située à une quinzaine de kilomètres de notre bamboo-bungalow. Arrivés là-bas, nous retrouvons notre voisin de bungalow, Ingo. Il est ok pour venir avec nous jusqu’à la grotte. Pour y arriver, il nous faudra prendre un sentier un peu chaotique, à travers une petite jungle, pendant presqu’une heure. En chemin, nous croisons un couple de touristes accompagnés d’un guide qui nous demande si nous sommes seuls. On lui répond « Oui, il n’y a qu’un chemin, nous n’avons pas besoin de guide ».

Arrivés à la grotte, nous plongeons dans l’obscurité, tels des Indiana Jones en quête d’aventure. Armés de nos petites lampes, nous explorons les lieux, allant de pièces bien sombres en petits recoins, ornés de rochers impressionnants, de stalactites et stalagmites, de parois scintillantes… On a l’impression que la grotte est sans fin et on s’enfonce de plus en plus dans le noir…  Je commence (Cécile) à me dire qu’on aurait du faire comme le Petit Poucet… Mais je fais confiance au sens de l’orientation de mes aventuriers, qui sera sans aucun doute meilleur que le mien, et poursuis la marche. Après plus d’une demi-heure, nous arrivons près d’un gros rocher muni d’une échelle de spéléo qui ne nous inspire pas confiance et décidons alors de rebrousser le chemin qu’on retrouvera bien jusqu’à la sortie. La lumière est belle et vive, je me sens fière d’avoir bravé ma peur et ma claustrophobie !

Du haut de la grotte, nous apercevons 3 hommes thaïs qui nous regardent et je leur lance un petit coucou de la main. En se rapprochant d’eux, on voit qu’ils n’ont pas l’air contents.. oups, que se passe-t-il? Le guide qu’on avait croisé en montant a signalé notre présence, apparemment illégale! En débarquant ici, rien ne nous indiquait quoi que ce soit, ni panneau ni rien, et on avait même croisé un thaï qui nous avait expliqué le chemin d’accès. Les 3 gars nous demandent de montrer nos tickets d’entrée du parc et de les accompagner au poste. Quels tickets ? Quelle entrée ?

Nous expliquons alors que nous ne savions pas que nous étions dans un parc mais que nous allons payer les tickets sans problème. Celui qui semble être le chef nous dit « Non, vous avez enfreint la loi, vous devez payer chacun 1 amende de 1000 Baht (25€). » Ce n’est pas énorme mais le ticket est à seulement 2€. On se confond en excuses mais rien n’y fait et un des autres gars, un jeune militaire, nous prend en photo. Le chef pense qu’Ingo, avec son allure de baroudeur, ses tatouages et ses amulettes, est un guide indépendant et qu’il n’a pas le droit de faire ça. Euh non, c’est juste notre voisin! Pas très rassurés mais ne se sentant pas fautifs, nous les suivons. Arrivés au départ du chemin emprunté nous leur faisons remarquer qu’il n’y a aucun panneau ni information indiquant quoi que ce soit. Ils nous embarquent quand même au bureau du parc, 1 kilomètre plus loin.. on avait pas été jusque là!

Le chef nous sort alors le gros bouquin de loi, tout écrit en thaï bien sûr, et cherche l’alinéa confirmant notre culpabilité. Il veut nous amener au poste de police le plus proche…! Pendant ce temps, les employés arrivent un à un et nous sourient.. on réexplique la situation, Ingo parlant un peu thaï et eux un peu anglais, ils ont l’air de nous comprendre, mais le chef campe sur sa position. Finalement, ne voulant pas perdre la face devant toute son équipe, il finit par refermer son bouquin, nous fait juste payer les tickets d’entrée et nous rend notre liberté. Il nous propose même de nous offrir un repas mais nous voulons être ramenés à nos motos. Sur le trajet de retour, l’employé est impressionné qu’on ait tenu tête à son boss et nous avoue qu’il nous trouve un peu fous!

Il est déjà 15h, on est fatigués et on a faim.. on se trouve un petit boui-boui pour manger, se reposer, et discuter de cette petite aventure, soulagés de ne pas avoir été embarqués au poste, ni fichés par la même occasion!

Voir la galerie de photos Voir les conseils & adresses pour la Thaïlande
Partagez cet article
2 Commentaires
  1. chevalier

    Bravo pour ce dépaysement et bon séjour que l’on suit depuis REVEL.
    Bises et bonne aventure.

    Répondre
    1. surlaroute

      Super merci de suivre l’aventure ! Tout se passe bien, on vous envoies du soleil et de gros bisous

      Répondre

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *